facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » ACTUALITES » Epidémie LASSA sous contrôle au Bénin

Epidémie LASSA sous contrôle au Bénin

Grâce à la prompte réaction des uns et des autres, la progression de la fièvre hémorragique à virus LASSA est sous contrôle au Bénin.

En début du mois de février 2016, les populations béninoises ont une fois de plus été confrontées à l’épidémie du virus de la fièvre LASSA. Pour le moment limitée dans les départements du Borgou, de l’Ouémé, du Zou et de l’Atlantique, cette épidémie a pu traverser les frontières béninoises par le biais des échanges de flux humains entre le Bénin et le Nigéria. En effet, les autorités nigérianes avaient alerté en janvier 2016, l’opinion internationale sur une nouvelle épidémie à fièvre LASSA, dans certains de leurs Etats. Cette épidémie est née du fait des foyers encore actifs dans ces Etats.

La proximité avec le Nigeria a donc affecté le Bénin, surtout dans les zones frontalières avec le Nigeria (voir la carte ci-dessous). Grâce à la prompte réaction des autorités sanitaires du Bénin, l’épidémie est sous contrôle dans les zones affectées. Des dispositions sont prises pour rapidement enrayer l’épidémie au risque qu’elle se propage aux autres départements du Bénin.

Dans le département de l’Atacora où se trouve le Parc National de la Pendjari, aucun cas suspect n’a encore été identifié. Néanmoins, les mesures sanitaires sont prises pour réduire au maximum, les risques de propagation de l’épidémie à ce département. C’est dire donc que ce fait n’entrave aucunement, la visite du Parc National de la Pendjari. Malgré cette assurance, nous invitons nos visiteurs à observer les règles d’hygiène telles que recommandées, pour annuler les chances de propagation de l’épidémie.

Etant la structure responsable de la gestion d’un des sites touristiques du Bénin, le CENAGREF voudrait, sur la base des constats ci-dessus, rassurer ces usagers notamment les touristes, sur le fait que l’épidémie de la fièvre LASSA est sous contrôle. Il ne faut donc pas céder aux fausses rumeurs en annulant les réservations déjà faites, ainsi que les programmes de visite dans l’Atacora et le Parc National de la Pendjari. Néanmoins, il est recommandé de toujours suivre le respect strict des mesures de sécurité (hygiène, lavage fréquent des mains, réduction des contacts corporels, information sur les cas suspects, etc).


Portfolio


Dans la même rubrique

  Pendjari et W-Bénin, sites du Patrimoine Mondial de l’UNESCO !

  Acte 2 des Réserves de Biosphère Transfrontalières au Bénin

  Enfin le jour J de la 41ème session du CPM !

  Les pouvoirs politiques engagés pour la sauvegarde du complexe W-Arly-Pendjari

  Istanboul, ultime étape vers l’inscription du Complexe WAP au Patrimoine Mondial

0 | 5 | 10 | 15