facebook twitter google youtube
Vous êtes ici : Accueil » PROJETS & PROGRAMMES » Antérieurs » ProCGRN

ProCGRN

Qu’est-ce qu’il est le ProCGRN ?

Au Bénin, en dépit des potentialités de production et des réserves de productivité disponibles dans les secteurs de l’agriculture, de la foresterie et de l’élevage, les méthodes de productions pratiquées ne permettent plus à la population qui connaît une expansion rapide, d’assurer convenablement sa subsistance. Le problème central qui découle de cette situation est que les rendements des différentes productions ne cessent de chuter.

Pour faire face à cette situation, le Programme de Conservation et de Gestion des Ressources Naturelles (ProCGRN) a été institué. Ce programme est financé par la République du Bénin et par le Ministère fédéral Allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ). L’agence d’exécution du côté allemand est la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (GTZ) pour la partie technique. De plus côté allemand, la KfW Entwicklungsbank alimente un Fonds d’Investissement pour des réalisations dans la zone Atacora/Donga et le Deutscher Entwicklungsdienst (DED) soutient le programme à travers l’envoi d’assistants techniques.

Le Programme est divisé est 3 phases : Janvier 2004 – Juin 2007 ; Juillet 2007 – Décembre 2010 ; Janvier 2011 – Décembre 2014.

Durant la première phase, le programme était divisé en 5 composantes. Durant la phase actuelle, le programme compte 3 composantes, à savoir :

- Composante 1 : Gestion de l’environnement et des ressources naturelles.
- Composante 2 : Politique et filières agricoles.
- Composante 3 : Harmonisation des politiques sectorielles.

Objectifs du ProCGRN

Objectif global :
« La population rurale tire davantage de bénéfices de l’exploitation durable des ressources naturelles » (Source : offre de la GTZ envers le BMZ).

L’atteinte de cet objectif global est mesuré grâce un certain nombre d’indicateurs qui peuvent être résumés comme suit :

  • Accroissement de 25% des revenus tirés de l’agriculture et de l’exploitation forestière à petites échelles de 25.000 des 130.000 ménages vivant dans l’Atacora Donga.
  • Economie en temps de ramassage de bois et réduction de la consommation de la biomasse-énergie.
  • Accroissement de la valorisation de certains produits agricoles pour la production, transformation et commercialisation.
  • Augmentation des dépenses en biens de consommation de la population riveraine de la Biosphère de la Pendjari.
  • Stabilisation des ressources naturelles dans la région de mise en œuvre du programme.

Objectifs des composantes

  • Composante 1 : Les ressources naturelles sont exploitées durablement.
  • Composante 2 : La productivité agricole et la valorisation des produits agricoles se sont accrues.
  • Composante 3 : La mise en œuvre des politiques sectorielles dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement est mieux coordonnée entre les différents ministères et les partenaires au développement.

Stratégie d’intervention du ProCGRN

Le principal élément méthodologique du programme consiste à rendre capable un grand nombre d’acteurs et de gérer des processus de changement sur différents niveaux (renforcement des capacités).

A noter qu’un volet transversal VHI-SIDA est mis en œuvre parallèlement dans toutes les composantes du ProCGRN.

En matière de Gestion de l’Environnement et des Ressources Naturelles
Au niveau national : aider le MEPN à assurer la prise en compte de la dimension environnement dans toutes les stratégies sectorielles.
Au niveau régional : renforcer les capacités des acteurs et appuyer la prise en compte de la dimension GRN dans les Plan de développement communaux de nouvelle génération.

Au niveau local : appuyer la mise en d’actions de valorisation des ressources naturelles retenues dans les PDC.

En matière de politique et filières agricoles
Au niveau national :

  • appuyer l’élaboration d’une stratégie nationale de promotion des filières agricoles à travers l’application de l’approche value-links de la GTZ ;
  • appuyer la vulgarisation de la loi 2007-03 du 16 octobre 2007 portant régime foncier rural.
    Au niveau régional et local :
  • appuyer la promotion des filières riz, anacarde, karité, foyers améliorés et coton (cette dernière dans le cadres des partenariats public-privé) ;
  • appuyer avec le concours de la KfW à la sécurisation foncière rurale à travers l’appui à la réalisation de PFR (plan fonciers ruraux) ;
  • contribuer au renforcement des droits foncier des femmes en milieu rural ;
  • contribuer à la sécurisation foncière rural et à mise en place de dispositifs d’accompagnement des Communes désireuses d’élaborer le PFR ;
  • appuyer à la mise en valeur des parcelles sécurisées (aménagement des bas-fonds) ;
  • participer au désenclavement des zones de production (pistes / dessertes rurales pour faciliter l’évacuation des produits des espaces sécurisés et mis en valeur).

En matière d’harmonisation des politiques sectorielles
Aider les deux ministères de tutelle à développer un cadre de concertation favorisant une harmonisation de leurs politiques et stratégies et une coordination des interventions dans leurs secteurs respectifs.

Envergure spatiale du ProCGR

La zone d’intervention du programme se situe dans la région Atacora-Donga au Nord-Ouest du Bénin. Il couvre les deux Départements de l’Atacora et de la Donga et prend en compte l’intervention allemande dans le Parc National de la Pendjari.
L’appui à la formulation et l’harmonisation des politiques sectoriels au niveau national se concentre à Cotonou à travers la mise à disposition de Conseillers techniques auprès des ministères de l’environnement (MEPN) et de l’agriculture (MAEP).

Montage institutionnel

Le Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP) et le Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature (MEPN) sont les maîtres d’ouvrage du programme. Un comité d’orientation et de suivi (COS) interministériel / intersectoriel est chargé de suivre et de donner périodiquement des orientations pour la mise en œuvre du programme.

Une Coordination nationale basée à Cotonou assure l’interface entre les deux Ministères de tutelle et les différents acteurs au niveau régional et communal. La maîtrise d’ouvrage déléguée est relayée à Natitingou par une Coordination régionale. Sur le terrain, des prestataires de service (PS), des bureaux d’études, des structures de l’Etat, des ONG locales, des organisations paysannes (OP), etc. assurent la maîtrise d’œuvre.

PNG - 44.6 ko
Montage Institutionnel

Contacts du ProCGRN

08 B.P. 0733, Cotonou ; Quartier "Patte d’Oie"
Tél : (+229) 21307008 / 21304415 ; Fax : 2130 4416
E-mail : procgrn@leland.bj


Dans la même rubrique

  ECOPAS

  WAP

  PoWPA

  PAPN

  ProCGRN

0 | 5